Nerolia initie petits et grands à l'Art de la Parfumerie à travers toute une série d'ateliers : création de parfum, distillation et extraction douce du parfum des fleurs, fabrication de bâtons d'encens 100 % naturels, découverte des plantes à parfum. Tests olfactifs, jeux de reconnaissance d'odeurs amusantes et exprimentations de formulation de parfum sont au programme de chaque séance. Des expotisions autour de l'art de la parfumerie sont également proposées.

Après des études d'histoire, Sami Turki décide en 1986 de se tourner vers sa grande passion : le parfum.
Il se consacre tout d'abord à l'apprentissage de la distillation chez les Productions Rivière, société de fabrication d'huiles essentielles basée à Banon (04), où il participe à la cueillette des plantes aromatiques du domaine : sauge officinale, menthe poivrée, lavandin, romarin... et à leur distillation dans un alambic en cuivre.

Il se consacre ensuite à l'étude de la parfumerie en intégrant l'école de parfumerie de la société grassoise Charabot, une des principales industries de matières premières naturelles de parfumerie. La société Floressence de Saint-Cezaire (06) l'accueille peu après comme stagiaire au service contrôle-qualité où il peut à loisirs humer, apprécier et analyser huiles essentielles, concrètes, absolues, résinoïdes…et compositions.

Il retrouve les chemins de l'histoire en menant des recherches sur les matières premières de parfumerie : leur première apparition dans l'orgue du parfumeur, leur méthode de culture, leur méthode d'extraction, leur emploi dans les grands parfums etc.


Des voyages d'études sur le terrain, aux pays de culture des matières naturelles, complètent ses recherches : à Mysore (Inde) pour découvrir le mythique bois de santal et sa longue distillation, à Kyoto (Japon) pour étudier la fabrication des bâtons d'encens, à Reggio di Calabre (Italie) pour participer à la cueillette et à l'expression de la bergamote, à Kazanlak (Bulgarie) pour s'émerveiller devant les champs tricentenaires de la rose damascenia, de nouveau en Inde, à Coimbatore, pour tout connaître sur la culture du jasmin et de la tubéreuse… et bien sûr à Grasse pour débusquer les derniers champs de jasmin et de rose centifollia.

En 1995, S.Turki crée une structure baptisée « Nerolia » qui se fixe pour objectif l'initiation à l'art du parfumeur auprès des enfants ainsi que la création d'ateliers thématiques sur les matières premières de parfumerie destiné à un public d'adultes.